紅茶 Thé noir bio

On appelle thé noir les thés qui ont une oxydation complète de 100 %. À Taiwan ils portent le nom de thé rouge. Les feuilles sont de couleur foncée,  bordeaux sombre. Les arômes sont très fruités et présents, la touche de sucre est aussi caractéristique de ce genre de thé.

Il vaut mieux éviter l’eau bouillante pour ces thés qui sont assez fragiles, le sucre sort davantage d’une infusion à 80 degrés qu’à 95-100 degrés.

  • Le thé rouge de la gorge de SanXia

Le second choix est le thé biologique de M. Huang qui le fabrique à SanXia dans une gorge au sud de Taipei (j’indique Taipei pour situer mais c’est la jungle là-bas).

Il cultive du thé depuis plusieurs générations et utilise le cultivar QingXin Wulong pour le fabriquer. Les feuilles sont assez petites et les arômes sont sucrés et torréfiés en même temps. Il s’infuse plusieurs fois sans difficulté. L’eau à 80 degrés lui permet de sortir des senteurs de fruits rouges.

Le paquet de 25g: 5€

Le paquet de 50g: 10€

Le paquet de 100g: 20€

Stock: 3 kg

Le thé rouge mielleux

Il est produit sur les moyennes montagnes de BeiPu et le cultivar est Qing Xin Da Pang. Il a été fabriqué au printemps 2020.

« Plus douce qu’aux enfants la chair des pommes sures », les senteurs de ce thé se rapprochent de l’arbouse. Son côté acidulé accompagne parfaitement les notes plus sombres de fruit rouge, de laurier et de lavande.  C’est un thé qui ressemble en bouche à un wulong tellement ses arômes sont denses et équilibrés. Il n’y a pas l’astringence typique de thé rouge, ni de risque avec une eau bouillante. Il est très constant, endurant sur plusieurs infusions.

L’huile de thé ou la pectine est très visible car la liqueur est un peu liquoreuse. Comme le travail sur la feuille a été mené délicatement et sur beaucoup plus de temps qu’un thé classique, ce thé est très odorant et très riche en bouche. Après l’avoir bu on a l’impression d’avoir mangé un fruit.

La fabrication est celle d’un thé rouge, donc une oxydation menée au maximum, pour éviter l’astringence on exerce une pression sur la feuille pour en faire dégorger la sève. La cueillette est délicate car on vise à conserver le bourgeon d’or nommé jinya. Les feuilles sont moyennes et d’un brun sombre. 

Ce thé accompagnera parfaitement des noix grillées, des biscuits votre petit déjeuner. 

Le paquet de 10g: 3,5€

Le paquet de 50g: 17,5€

Le paquet de 100g: 35 €

Stock: 150g

Le thé rouge biologique de haute montagne

Un ami de mon beau-père a décidé d’acheter une parcelle sur la montagne Lishan, loin de tout, dans la grande nature et la grande montagne pour y fabriquer le thé qu’il aimerait boire. Un thé biologique, sans recours aux machines pour couper les feuilles, ni produire d’énormes quantités. Il fait donc un thé en plus petite quantité, à une altitude de plus de 2800 m et avec une philosophie très bienveillante envers la nature.

Il a choisi de ne produire que deux thés; du thé de haute montagne et ce thé rouge aux très fines feuilles. Son parfum est très sucré, il y a beaucoup de fruits rouges, de raisin, de miel. Il a un côté un peu sombre typique du thé rouge qui lui donne une carrure très agréable en bouche. Il est parfait pour le petit-déjeuner ou l’après-midi. Il est très endurant sur 4 infusions grâce à sa haute qualité.

Le paquet de 25g 6 euros

Le paquet de 50g 12 euros

Le paquet de 100g 24 euros

Le paquet de 150g 36 euros

Stock: 4 kg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s